Projet GROVE

Grâce au commissaire d’exposition François Pannier et au professeur Stefano Beggiora de l’Universita Ça ´ Foscari, ICI – Institut Culturel International à présenté à Venise des expositions sur l’art ethnographique de l’Himalaya, invitant le public à découvrir certaines pratiques, croyances et mythes de l’Asie.

En 2020, en rassemblant artistes et spécialistes, ICI a décidé de démystifier les croyances ou religions afro-descendantes. À Cuba, nous avions découvert la Santeria. Alfie Nze, artiste nigérian vivant à Milan, nous a donné une vision en miroir des deux cultures ou Moulaye Niang – Muranero et ses perles du retour, ou le travail de Rina Sherman.

GROVE est un projet protéiforme qui a pour base le troisième site de ICI en Italie : une oliveraie située à Badaluco – Liguria.

Protéiforme, il se concrétise par des conférences, expositions, visites, articles tant en Europe que hors d’Europe.

Etape par étape, se formera un panorama invitation à découvrir et partager.

Parmi les premières étapes visibles, les oeuvres de l’artiste Malik Tricoche à découvrir à THE ARTIST’S STUDIO – VENICE. Dans ses œuvres, se découvrent des éléments de la Santería. En savoir plus : @maliktricoche

Une autre étape visible, est une série d’articles sur le candomblé, une religion afro-brésilienne.

En août 2020, ICI a réalisé une visite exploratoire à Rio de Janeiro qui a donné naissance à une série d’articles pour le magazine El Cafe Latino.

Pour aller à la découverte des religions et des croyances qui, il y a plus de 400 ans, ont fondé la culture immatérielle et la société du Brésil, il nous fallait d’abord nous y rendre. Ce que nous fîmes au mois d’août 2020.

Leandro Pereira, Pai de Santo, nous a convié à assister en observateurs à différents rituels, à différents moments de la vie quotidienne.

La Macumba et le Candomblé, tous deux issus des religions venues d’Afrique avec les esclaves il y a plus de 400 ans, ont fondé la culture immatérielle et la société du Brésil.

Venu en observateur, sans avoir ni étudié ni lu, c’est ce qui m’a le plus marqué.

Expérience que je partage avec vous dans le magazine El Café Latino n°52.

Pour aller plus loin , nous avons proposé à Leandro Pereira d’aborder ce thème dans une série d’articles : Axé, la structure sociétale et communautaire du Candomblé, les orixás, ainsi que l’art divinatoire du Jogo de Buzios.

Lire l’article en français ou espagnol sur le site de El Café Latino

de la page 10 à 17 du numero 52 de el café latino :

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est candomble-olivier-perpoint-leandro-pereira-rio-de-janeiro-el-cafe-latino.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :